Biographie de Rem2

L’année de naissance de Rem 2 reste l’un des mystères les mieux gardés de la planète, immédiatement après le nom du meurtrier de John F. Kennedy. On estime par contre qu’il serait né entre 1904 et 1999, dans un petit village indigène du Congo.

Rem2 et son meilleur ami, date inconnue

Rem2 et son meilleur ami, date inconnue

Or, la coutume étant que l’enfant le plus doué de la famille doive se débrouiller seul dans la nature afin de prouver sa bravoure aux Dieux, Rem 2 fut abandonné à son sort, nu et affamé, dans la jungle sud-africaine peuplée de tigres du Bengale n’ayant pas mangé depuis des années et de serpents voraces se nourrissant uniquement d’enfants de moins de 5 ans lorsqu’il n’était qu’un bambin. Étant extrêmement chanceux, le jeune Rem 2 fut recueilli par un ours noir du nom de Baloo qui l’éleva comme son propre fils et le baptisa Mowgli. Mowgli vieillit dans la jungle en apprenant à chasser avec ses dents et à reconnaître différentes sortes de plantes. Malheureusement, le clan des chimpanzés devint vite jaloux des capacités hors du commun du jeune Mowgli et ce dernier fut forcé de se construire une embarcation de fortune qu’il baptisa le Titanic afin de se rendre en Suède par la voie des mers.

Dès son arrivée vers la terre promise, Mowgli changea son identité pour ne pas se faire reconnaître par les méchants singes et emprunta le nom de Eric Ericsson. Malheureusement, son accent de la jungle le fit vite repérer et il devint rapidement une vedette internationale. Il écrivit un livre sur sa vie dans la nature et en vendit les droits pour en faire un film, devenant ainsi le plus jeune multimilliardaire de tous les temps.

Dégoûté par la vie de luxure que lui apportait sa vie de jet-set, Éric s’exila en Jamaïque afin de faire partie de leur équipe d’élite de volleyball sur glace. Étant donné ses réflexes animaux, il devint rapidement la super star de se sport et mena l’équipe jamaïcaine à une médaille d’or aux Jeux Olympiques de Mexico en 1968 grâce à son puissant service tennis. Malheureusement, sa carrière de sportif pris fin subitement, lors d’une partie de mini-putt entre amis au cours de laquelle il reçu un violent coup de putter sur la tête. Cet impact lui causa des points de suture et, surtout, une amnésie permanente qui le fit sombrer dans la folie et l’enfer de la drogue.

Rémi, entre 1970 et 1981

Rémi, entre 1970 et 1981

Durant ces années noires, Éric changea son nom pour Bob Marley et décida de faire passer sa douleur en écrivant de la musique. Il se mettait à tellement nu sur ses disques, parlant de son addiction à l’héroïne et de son amour sans borne pour les femmes, qu’on l’aurait cru presque vulnérable. Évidemment, il connu un succès interplanétaire. Bob ne pouvant plus supporter l’énorme pression médiatique, il simula sa mort en 1981 et alla s’installer au Canada, afin de vivre enfin libre.

La première phase du métro de Prévost, en 1998

La première phase du métro de Prévost, en 1998

Pendant les 4 années suivantes, Bob changea son nom pour Rémi et fit le tour du Canada en unicycle afin de se retrouver intérieurement et de devenir zen. Vers la fin de l’année 1985, il finit son pèlerinage dans le petit village de Prévost, Québec. Dès son arrivée, il tomba en amour avec les paysages pittoresques de ce petit patelin et décida d’en faire sa ville. Il se présenta donc aux élections pour la mairie en 1987, où il eut une défaite cuisante contre son adversaire : l’industriel sans scrupules Guillaume Lemay-Thivierge. Ce n’est qu’à sa troisième présence aux élections (en 1995), que Rémi a enfin été couronné maire de Prévost. Son premier coup d’éclat fut de déclarer l’indépendance de la ville et d’en faire un pays. Ayant un cœur d’or, il laissa Mr. Lemay-Thivierge être le représentant à l’ONU du pays de Prévost. Sous sa gouverne, Rémi fit en sorte que son pays devienne le plus puissant et le plus craint au monde, en instaurant, notamment, la rame de métro la plus rapide de l’univers et en créant un programme de recherche spatiale afin d’explorer toutes les galaxies. D’ailleurs, à ce jour, le vaisseau Faucon Millenium lancé pour cette mission œuvre toujours dans l’intérêt de l’humanité.

En 2002, Rémi pris sa retraite du monde de la politique municipale et se joignit au groupe d’élite Mediafed, qui réunit les humains possédant les plus beaux cheveux de la Terre. On le connaît donc maintenant sous le pseudonyme de Rem2. Il est à noter que Rem 2 est encore un membre en probation puisqu’il n’a pas encore passé les rites initiatiques du groupe qui consistent en saouler son père et le faire arrêter par la police en état d’ébriété. Néanmoins, les qualités exceptionnelles de Rem 2 en font un membre de choix, qui peut se permettre de repousser son initiation.