Biographie de Frank3

Frank3 naquit en 1803 à Wamsutter, Wyoming d’un père pasteur fondamentaliste et d’une mère scientifique ayant découvert le gène « Redneck » en 1802. Il fut donc le premier cobaye à expérimenter ce gène. Nourri au bacon et au whisky depuis ses huit mois, il devient rapidement  gigantesque et saoul. Dû à sa stature plus qu’imposante (5′10, 1674 livres),  il a toujours raison. Il apprend à conduire les calèches avec une bouteille de Jack entre les jambes, ce qui le rend très créatif à la bride et il fut reconnu pour être le meilleur  chauffeur de son compté. Sa popularité lui amène le grade de Général Caporal Suprême Supersayan, Tao en chef de l’armée des états sudistes des États-Unis d’Amérique. Après une défaite cuisante en 1865, il tomba dans l’enfer de la drogue.

Son calvaire ne dura que 103 ans, période durant laquelle il perdit la tonne et demi qu’il avait en trop. Ayant retrouvé son poids santé et ses organes génitaux, il fut en mesure de repenser à son passé pathétique où il ne faisait que tourner en rond en fumant de l’opium. Cette rétrospection impressionnante lui permit d’imaginer la plus grande réponse à toutes les énigmes du monde: le N-A-S-C-A-R. Il s’écria donc: « I’m so Goddamn creative!! »

Frank3 le 6 juillet 1969 vers 22h03

Frank3 le 20 juillet 1969 vers 22h03

Suite à l’engoument que provoque son invention sensationnelle, Frank3 fut invité par le président Lyndon B. Johnson à faire un voyage sur la lune, seul, dans la navette Apollo Creed (qui inspira le nom d’un célèbre personnage afroaméricain des films Rocky). Il posa donc le pied sur la lune le 20 Juillet 1969 vers les 21h 47, et le leva le 21 Juillet vers les 2h35 du matin, soit une vingtaine de minutes avant l’arrivée d’Apollo 11. Pendant ces 5 heures, il se saoula la gueule en souvenir de son enfance et planta un drapeau sudiste que les deuxième et troisième hommes à marcher sur la lune, Neil Armstrong et Buzz Lightyear, furent bien surpris de voir. D’ailleurs, Frank3 remercia les deux hommes d’avoir enlevé le fanion en expliquant que son point de vue avait évolué depuis et aussi en leur expliquant qu il etait « so goddamn drunk !!! ». Alors que Neil Armstrong lui répondit: « ça fait plaisir », Buzz, pour sa part traumatisé de son voyage lunaire lui dit de maniere confuse: « Vers l’infini et plus loin encore!!! »

Frank3 en 1971

Frank3 en 1971

Le voyage sur la lune le changea du tout au tout, il devint cultivé et socialiste. À peine 2 semaines après son retour, il demanda sa citoyenneté canadienne et déménagea à Montréal au Québec pour devenir militant du FLQ. Il fut d’ailleurs une des têtes pensantes de la révolution tranquille avant de devenir conseiller de René Lévesque en 1971, certains militants souverainistes lui attribuent même certains mérites donnés à monsieur Lévesque. Mais à cause de sa modestie mystérieusement apparue à son retour de la lune, il ne s’écria pas « Hey calisse, c’est mes idées! » (Ou en anglais si vous préférez: « Hey, It s my goddamn ideas! »)

Après l’échec du premier referendum, Frank3, âgé de 177 ans, décida de sagement se retirer dans une petite ville des Laurentides au nord de Montréal, la capitale du luxe et du savoir vivre, Saint-Jérôme. Sachant bien que la souveraineté n’aura jamais lieu, il décide de se la couler douce et de vivre du bien-être social, choix intelligent puisqu’il fait de l’argent sans travailler, et puis de toute facon, c’était son idée, calisse !!

En 2008, alors presqu’âgé de 200 ans, il croisa, pendant la pratique de son passe-temps favori (buvage de bières sur le trottoir) un missionnaire du nom de Rem4, qui prit la peine de débarquer de sa motocyclette pour lui faire part d’idées révolutionnaires qui lui rappelait étrangement son enfance passée aux États-Unis. Il se lia donc d’amitié avec le jeune Rem4 et l’invita à prendre une bière avec des amis. Plus tard, avec Rem4, Rem2 et DD1, il devint membre fondateur de Mediafed, une troupe d’intellectuels danseurs astronautes et anarchistes dotés de pouvoirs plutôt communs, ou quelquechose du genre…  L’idée de former un groupe est venue du fait que les 4 amis avaient mystérieusement les chiffres 1, 2, 3 et 4 dans leurs noms.